Technologie de la CBR1000RR Fireblade SP/SP2

L'essence même d'une moto sportive

L'âme d'un superbike

Dérouler

Logo Fireblade SP

M. Sato-san, directeur des grands projets

«Son véritable objectif, où que vous la pilotiez, est de vous faire vivre au quotidien une expérience hors du commun et incomparable.»

Une synchronisation parfaite

Grâce à ses nouveaux équipements électroniques, la Fireblade garantit un contrôle total quelles que soient les conditions.

Vue de trois quarts face de la Honda Fireblade sur circuit.

L'engin et vous gardez toujours le contrôle, dans n'importe quelle position.

Un véritable cerveau

Située près du centre de gravité de la machine, l'unité de mesure d'inertie est le centre névralgique de la moto, car elle interprète constamment l'angle d'inclinaison, de lacet et de roulis.

L'unité de mesure recueille des données telles que la vitesse des roues, le régime moteur, l'utilisation des freins et des gaz de l'autre ECU. En fonction du mode de suspension choisi par le pilote, elle peut également calculer la compression et la détente optimales nécessaires à différentes vitesses.

Coup de frein

Le contrôle de levée de la roue arrière (RLC) permet de contrôler l'arrière de la moto lorsque vous freinez brusquement au dernier moment, notamment dans les virages. Ce modèle compte également le nouvel ABS, qui contrôle la puissance de freinage en fonction de l'angle d'inclinaison: la Fireblade est incroyablement indulgente.

Vue latérale de la Honda Fireblade sur circuit.

Le nouvel ABS fonctionne dans les virages, ce qui vous donne un regain de confiance quand vous vous engagez trop vite dans une courbe. C'est une erreur fréquente que font la plupart des pilotes, y compris les professionnels.

Gros plan de la roue de la Honda Fireblade.

Dès que vous commencez à incliner la CBR1000RR pour négocier un virage, son cerveau ultraperfectionné réalise déjà les calculs nécessaires.

Priorité aux performances

Une machine puissante ultraréactive au son agréable.

Gros plan du moteur de la Honda Fireblade.

Sans équivalent sur une routière, le moteur est un chef-d'œuvre qui conjugue l'électronique et l'ingénierie de la RC213V.

Clé de voûte de la philosophie Fireblade, le nouveau moteur est allégé de deux kilos par rapport à la précédente CBR1000RR et comprend de nouveaux pistons, ainsi que de nouveaux segments de pistons, ce qui porte le taux de compression à 13:1, soit 11 ch de plus. Il atteint un régime de 13 000 tr/min et génère un son brut et rauque grâce à l'échappement en titane.

Changements au programme

Les performances sont renforcées grâce à la conception différente du vilebrequin, au relevage accru de la soupape et au calage revisité. Le poids du moteur est considérablement réduit grâce au carter d'allumage et au collecteur d'huile en magnésium, ainsi qu'aux composants allégés de l'embrayage anti-dribble.

Vue de trois quarts arrière de la Honda Fireblade avec son échappement en titane.

Conçu pour offrir une meilleure garde au sol, le nouveau système d'échappement en titane est allégé et positionné de manière à favoriser la centralisation des masses.

Vue arrière de la Honda Fireblade.

Gérez la puissance

Voici comment fonctionne le système de sélection du mode de pilotage sur la SP et la SP2.

Gros plan des contacteurs de la Honda Fireblade.

Les caractéristiques du moteur, du châssis et (sur la SP et la SP2) de la suspension sont gérées électroniquement et ajustées en permanence à mesure que vous conduisez. Les modes de la Fireblade sont connus sous le nom de «Rapide, fun et sûr» et peuvent être réglés en appuyant sur un interrupteur sur la poignée gauche.

Mode Un

La réponse de l'accélérateur est linéaire et douce, avec un système à faible patinage (HSTC), un contrôle du frein moteur et de puissants réglages d'amortissement.

Mode Deux

La puissance est contrôlée sur les trois premières vitesses avec des réglages moyens au niveau de l'antipatinage HSTC, de la suspension, du frein moteur et de l'amortissement.

Mode Trois

Il analyse la puissance entre la quatrième et la dernière vitesse. Le niveau d'antipatinage HSTC élevé fournit une traction et une stabilité accrues, ainsi qu'un frein moteur renforcé. L'amortissement est réglé en mode bas.

Modes utilisateur

Il existe deux modes utilisateur, ce qui fait un total de cinq modes de pilotage. Lorsqu'ils sont sélectionnés, les modes un, deux et trois de la moto peuvent être programmés indépendamment selon le style du pilote, son poids, la disposition de la piste et les conditions. Certains réglages peuvent même être désactivés si vous le souhaitez.

Une suspension sur mesure

Une première sur une moto de série.

Les Fireblade SP et SP2 sont les premières motos Honda à être équipées de la suspension Öhlins S-EC à l'avant et à l'arrière, avec une fourche NIX30 de 43 mm et un amortisseur TTX36. En fonction du mode de suspension choisi par le pilote, ce système fournit une réponse optimale (qui s'ajuste automatiquement grâce au boîtier de contrôle des suspensions) durant les phases de pilotage normal, les accélérations brusques, le freinage et dans les virages.

Gros plan de l'amortisseur Smart-EC.

L'épaisseur de la structure du berceau et du bras oscillant Pro-link de la machine a été modifiée à des fins d'allègement. L'amortisseur à gaz TTX36 Smart-EC (Öhlins) propose un réglage de la précontrainte et de l'amortissement en compression et en détente avec une course de 60 mm.

Gros plan des roues Marchesini.

À l'avant de la SP CBR1000RR, la fourche NIX130 Öhlins de 43 mm offre de bons retours au pilote grâce aux réglages de la précontrainte, de la compression et la détente, avec une course de 120 mm. La SP2 est également dotée de roues Marchesini, plus légères.