Langue Fermer

Cliquer pour changer la langue.

UN VÉHICULE HYBRIDE ME CONVIENDRAIT-IL ?

Les concessions automobiles comptant désormais plus d’hybrides que jamais, découvrez si ces véhicules répondent à vos attentes en termes de conduite.

Si le véhicule hybride existe depuis les prémices du nouveau millénaire, la plupart des automobilistes n’ont pas encore adopté ce type de motorisation. C’est pourquoi beaucoup s’interrogent sur les différences entre une hybride et un véhicule à essence ou diesel, en hésitant à sauter le pas de l’hybride pour leur prochaine acquisition.

Lorsque les constructeurs qualifient un nouveau modèle d’hybride, il faut comprendre que le véhicule est à motorisation partiellement électrique, alliant une batterie à un moteur électrique et, dans certains cas, un générateur à un moteur à essence ou diesel. Cette approche permet d’obtenir un véhicule à bon rendement satisfaisant le mieux aux besoins de millions de conducteurs. Voici comment cela fonctionne.

Logo HEV

Qu’est-ce qu’un véhicule hybride ?

Un véhicule hybride conjugue en principe un moteur à combustion conventionnel (en général à essence) à un moteur électrique. Il est inutile de la relier à une alimentation électrique, car le système se recharge automatiquement, ce qui garantit une charge optimale de la batterie pour la conduite. Il vous suffit donc d’ajouter du carburant et de laisser l’électronique de pointe se charger du fonctionnement en toute fluidité.

Ces véhicules peuvent constituer un choix idéal pour les conducteurs cherchant à réduire les émissions de CO2 de leur véhicule et à optimiser leur consommation de carburant. Il ne faut pas confondre véhicule hybride et véhicule hybride rechargeable. Dans ce dernier cas, le conducteur doit charger la batterie sur le secteur pour garantir le rendement maximal du véhicule.

Comprendre les trois différents types d’hybrides :

HEV (véhicule électrique hybride) : Un type de véhicule hybride associant un moteur à combustion interne traditionnel à un système de propulsion électrique afin de réaliser de meilleures performances ou économies de carburant, comme pour la Honda CR-V. Également connue sous le nom d’«hybride auto-chargeant », l’énergie électrique est récupérée à l’aide de systèmes comme le freinage régénératif ou de l’utilisation du moteur à combustion interne pour faire tourner un générateur électrique. Cette énergie est accumulée dans des batteries prêtes à propulser les moteurs électriques des véhicules en cas de besoin.

PHEV (véhicule électrique hybride rechargeable) : Un véhicule électrique hybride dans lequel la batterie peut être rechargée en la branchant sur une prise de courant externe via un câble à charger, ainsi que par son moteur et son générateur embarqués. L’énergie électrique est déployée de la même manière que dans un HEV, mais ce système permet aux batteries électriques d’être chargées indépendamment, par exemple pendant de longues périodes d’inactivité.

MHEV (véhicule électrique hybride léger) : Un véhicule avec moteur à combustion interne équipé d’un moteur/générateur électrique permettant de couper le moteur dès que le véhicule roule, freine ou s’arrête, et de le redémarrer rapidement. Si les hybrides légers peuvent utiliser le freinage régénératif et un certain niveau d’assistance pour le moteur à combustion interne, ils n’ont pas de mode de propulsion uniquement électrique.

Comment fonctionne un véhicule hybride ?

L’énergie collectée et accumulée dans la batterie du véhicule hybride peut être réutilisée de trois manières intelligentes afin de garantir un rendement maximal :

Mode électrique : dans ce mode, le fonctionnement du véhicule est 100 % électrique, ce qui offre une conduite souple et silencieuse. Ce mode présente tous les avantages de la conduite d’un véhicule électrique comme un couple instantané permettant au véhicule de démarrer rapidement et efficacement.

Propulsion hybride : à un certain stade, le moteur à essence peut démarrer en tournant de concert avec le moteur électrique. Ce mode offre une puissance optimale et une faible consommation en carburant, et se révèle idéal en cas d’accélération pour rattraper le trafic sur route dégagée.

Propulsion à moteur : à des vitesses supérieures, le moteur à combustion interne prend complètement le relais, les moteurs hybrides n’étant plus utilisés, ce qui s’avère particulièrement utile pour les trajets à grande vitesse, comme sur autoroute lorsque la faible consommation en carburant est maximisée.

Plus intelligents encore, les meilleurs hybrides, comme les derniers Honda CR-V et Jazz, permettent au conducteur d’ajuster la quantité d’énergie régénérée en levant le pied de la pédale d’accélérateur, en utilisant la palette de changement de vitesse derrière le volant. Par ailleurs, le moteur peut générer une charge pour la batterie et la maintenir chargée au besoin.

Des transmissions et une électronique de pointe permettent aux modèles Honda e:HEV de basculer discrètement et en toute fluidité entre les modes de conduite électrique, hybride et moteur. La surveillance continue des circonstances de conduite et la réactivité instantanée en font un produit performant, polyvalent et de confiance.

L’électricité offre une motorisation silencieuse, sans émission et des vitesses faibles à moyennes. Outre le fait que le système hybride puisse décider d’utiliser ou non ce mode, le conducteur peut également le faire, en fonction des conditions, en appuyant sur le bouton EV. En conduite hybride, le moteur charge la batterie tandis que le moteur électrique s’occupe de la conduite. Les deux peuvent aussi fonctionner conjointement. Dans la configuration de la propulsion à moteur, qui est la plus courante sur les routes principales à grande vitesse, le moteur à essence prend le relais pour propulser le véhicule.

Vue de trois quarts arrière du CR-V Hybride

Jusqu’où va une Honda hybride ?

Bon nombre de conducteurs cherchent à se débarrasser de leur véhicule à essence, sans pour autant être prêt à conduire un modèle électrique, car ils recherchent une autonomie de longue durée. C’est dans ce cas que l’hybride offre un remarquable compromis. Le CR-V Hybride présente une consommation mixte de carburant de 6,6 l/100 km et la nouvelle Jazz débute à 4,5 l/ 100 km.

 Vue de trois quarts avant du CR-V Hybride

Quelles sont les circonstances de conduite optimales pour un véhicule hybride ?

D’après certaines études, les véhicules hybrides sont tout indiqués pour les environnements urbains. Toutefois, les progrès technologiques font que les hybrides sont aujourd’hui très polyvalents et aussi bien adaptés pour prendre l’autoroute que pour les trajets scolaires.

Variantes Honda

Quels sont les types de véhicules disponibles à motorisation hybride ?

Honda propose son dernier CR-V e:HEV Hybrid et les toutes nouvelles variantes Jazz e:HEV et Jazz Crosstar e:HEV.